Une région smart & durable

La région parisienne est profondément engagée dans la promotion de la durabilité. Ses actions s’articulent autour de trois grands thèmes : le rôle des entreprises dans l’accélération du développement durable, l’urbanisme écoresponsable et la promotion de projets à impact social positif. Accueillant 18 % de la population française sur seulement 2 % du territoire national, la région parisienne a pour ambition d’offrir à ses habitants un environnement respirable et plus vert grâce à un urbanisme durable et décarboné. Le développement durable est au cœur de toutes les politiques régionales.

En réponse à l’impératif climatique, les investissements publics dans des projets respectueux de l’environnement vont passer à 10 milliards d’euros d’ici 2025, l’objectif étant d’accélérer la transformation écologique de la Région sur les 5 prochaines années. Ce programme constituera un formidable terreau d’opportunités et permettra de stimuler l’innovation.

Garantir des retombées sociales positives est une priorité de premier ordre pour les communes de la région parisienne. Ces villes ont mis en place différentes politiques servant les mêmes objectifs : développer des entreprises plus socialement responsables et tisser des liens plus forts entre l’économie locale et les citoyens. Par ailleurs, la région parisienne adhère aux Objectifs de Développement Durable et à l’Agenda 2030 de l’ONU et s’est engagée dans la Décennie d’action lancée début 202 par le Secrétaire général des Nations unies, António Guterres.

LE RÔLE DES ENTREPRISES DANS L’ACCÉLÉRATION DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

La région parisienne est un marché de premier plan en Europe en matière de développement économique, de R&D ainsi que d’innovation technologique, environnementale et sociale.  Selon l’OCDE, 40 % des brevets verts français sont déposés par des acteurs situés en région parisienne grâce à un écosystème durable, dynamique et innovant. La clé de ce succès réside dans l’ambitieux projet d’urbanisme durable engagé par la région, les constructions vertes et dans l’accent mis sur l’économie circulaire.

Wekiwi choisit la région parisienne pour commercialiser ses solutions d’énergie verte, abordable et durable.

Expérimenter la durabilité urbaine

La construction durable est un secteur majeur en région parisienne.

La région collabore et accompagne les entreprises souhaitant s’engager dans des projets  innovants en matière de développement de l’agriculture urbaine, de qualité de l’air, de traitement des eaux usées, de recyclage et d’énergie intelligente, etc. L’expérimentation urbaine consiste à tester des approches ou des dispositifs innovants (dont la conception est achevée mais qui ne sont pas encore commercialisés) en conditions urbaines réelles.

Plus de 500 projets urbains ont été déployés depuis 2010 par la Région, l’Urban Lab de Paris&Co, le DataCity Lab de NUMA et d’autres acteurs, soutenant tous des projets durables en région parisienne. Ainsi, Cleaner Air est un programme expérimental lancé par la région parisienne en 2018. Fort d’une enveloppe financière de 1 million d’euros, il finance 5 entreprises proposant des solutions visant à améliorer la qualité de l’air dans les espaces de transports publics souterrains. Par ailleurs, la région parisienne et la SNCF expérimentent également une technologie qui permettrait d’absorber les particules émises au moment du freinage. Le premier projet a bénéficié d’une subvention régionale de 225 000 €.

La Ville de Paris travaille actuellement avec une start-up sur un projet visant à mieux évaluer la qualité de l’air autour des crèches et des écoles maternelles et primaires. Ensemble, ils ont annoncé l’installation de 150 stations de surveillance supplémentaires d’évaluation de la qualité de l’air.

Parmi les dernières initiatives en date, le Quartier d’innovation urbaine porté par Paris&Co et s’étendant sur 400 hectares. Quinze projets sélectionnés le 25 septembre 2019 testeront progressivement leurs solutions, articulées autour de trois grands thèmes : l’économie circulaire, la gestion des flux et de la mobilité et l’utilisation de l’espace public.

Mesures d’incitation à la construction verte

Pour concevoir la ville de demain, l’État, les communes et les intercommunalités de la région parisienne font évoluer leurs appels à projets, leurs contrats commerciaux et leurs politiques pour œuvrer en faveur d’un renouveau urbain, plus moderne et plus respectueux de l’environnement.

Cinq campagnes internationales ont été lancées depuis 2014, ciblant 15  sites en région parisienne. Il s’agit de projets urbains innovants qui contribuent à assurer un avenir urbain de qualité, dynamique et durable. Au total, cela représente 2 485 218 mètres carrés qui seront exploités de manière durable.

Depuis 2016, 100 Quartiers Innovants et Écologiques ont déjà investi plus de 140 millions d’euros dans 44 projets d’aménagement de nouveaux quartiers entiers qui répondent à l’objectif de réduction de l’impact écologique de la région.

Plaçant la durabilité au cœur de la stratégie d’urbanisme, la région parisienne privilégie les bâtiments respectueux de l’environnement en choisissant des matériaux en fonction de leur mode de recyclage, d’installation et d’utilisation. Ces projets offriront à la capitale française des lieux innovants tout en façonnant une métropole durable qui innove tant dans les techniques d’aménagement urbain que dans l’expérience de ses habitants et visiteurs.

Développer l’économie circulaire

En 2019, la région parisienne a adopté une stratégie d’économie circulaire, articulée autour de 15 thématiques, en collaboration avec un large écosystème d’acteurs locaux. La loi récemment votée qui vise à réduire les déchets de plastiques et d’emballages à usage unique, s’accompagne d’un renforcement des exigences concernant la réutilisation et le recyclage des déchets de construction. L’application de ces réglementations se fera de manière progressive entre le 1er janvier 2021 et le 1er janvier 2023.

Par ailleurs, les stratégies locales d’économie circulaire qui apparaissent en région parisienne sont souvent soutenues par les intercommunalités et visent avant tout la valorisation des déchets.  Ainsi, les municipalités  ont lancé des initiatives industrielles et environnementales expérimentales dans le secteur de la construction en créant un marché en ligne pour les matériaux qui seraient considérés sinon comme des déchets.

Ces efforts visent également à traiter les questions environnementales dans le secteur de la logistique en répondant aux problématiques du dernier kilomètre et du transport fluvial sur la Seine. De nombreuses initiatives ont été mises en place dans le secteur alimentaire pour optimiser l’utilisation des ressources, faire évoluer les modes de production et mettre en place une exploitation agricole plus durable (agriculture urbaine, et une seconde vie aux aliments). De nombreuses entreprises engagées dans des projets d’économie circulaire extrêmement innovants se développent en région parisienne et s’imposent comme des acteurs clés du développement économique.

Pour encourager ces actions et mettre en relation ceux qui souhaitent créer une économie circulaire, l’association Métropole du Grand Paris a développé le site web du Grand Paris Circulaire, une plateforme de partage d’initiatives, de conseils, d’impulsion de projets et, in fine, de promotion de l’économie circulaire en région parisienne.

Nous accompagnons les entreprises étrangères dans le lancement de leur stratégie RSE

Un écosystème important regroupant des acteurs au service d’entreprises responsables est déjà bien implanté en région parisienne. Chez Choose Paris Region, nous mettons tout en œuvre pour accélérer le processus et contribuer au développement du secteur local des technologies propres. Choose Paris Region met en relation les entreprises avec des services et un réseau d’accompagnement permettant d’intégrer à leur stratégie les enjeux de responsabilité environnementale et sociale. Ce réseau permet de partager les bonnes pratiques entre les groupes et les personnes, et l’ensemble des informations recueillies permettent de renforcer les activités RSE dans les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs.

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir de plus amples informations sur ce service.

URBANISME ÉCO-RESPONSABLE

La région parisienne est à l’avant-garde de la révolution verte. Depuis qu’elle a accueilli la conférence COP21 et finalisé l’accord de Paris, la Région s’est engagée à devenir une zone neutre en carbone d’ici 2050. La Région soutient ainsi des projets ambitieux visant à rendre la ville plus verte et à favoriser la transition vers des modes de transport durables, l’agriculture urbaine ou encore la possibilité de se baigner dans la Seine. Conformément à ces ambitions, la région parisienne a voté en 2020 un plan de mobilisation pour la transformation écologique, doté de 10 milliards d’euros qui seront investis dans des projets environnementaux sur les 5 prochaines années.

Mobilité active, vélos et électromobilité

En région parisienne, 850 000 trajets sont effectués chaque jour à vélo. La région parisienne et l’autorité régionale des transports souhaitent encourager l’usage du vélo comme mode de transport durable en proposant à tous les habitants de tester un vélo à assistance électrique (VAE).

En septembre 2019, l’autorité régionale des transports a lancé Véligo Location. Les Franciliens disposent ainsi du plus grand service de location longue durée de VAE au monde, avec 2 000 vélos utilisés chaque mois. D’ici fin 2020, jusqu’à 20 000 vélos seront disponibles moyennant un abonnement mensuel de 40 € pour une durée de 6 ou 9 mois, dont 50 % pourront être pris en charge par l’employeur. Le service bénéficiera à 200 000 Franciliens sur les 6 premières années. Son objectif ? Permettre aux utilisateurs de tester un VAE pour leur usage personnel sur une courte période et de se faire leur propre idée sur la façon dont un vélo électrique peut s’adapter à leur mode de vie.

Depuis février 2020, la région parisienne rembourse partiellement l’achat d’un vélo à assistance électrique neuf. Cette subvention peut atteindre 50 % du prix d’achat dans la limite de 500 € par vélo et par demandeur après déduction éventuelle des aides locales. Le budget total représente 12 millions d’euros. La Ville de Paris propose un programme de remboursement similaire à ses habitants.

Le gouvernement français a débloqué 20 millions d’euros pour promouvoir l’utilisation du vélo, dont des subventions de 50 euros pour l’entretien des vélos et des aides affectées aux aires de stationnement et pistes cyclables.

L’épidémie de coronavirus incite encore plus à se déplacer à vélo, que ce soit pour éviter le risque d’infection dans les trains et les bus publics bondés ou pour réduire nos émissions de carbone. La Région continuera de soutenir les initiatives qui encouragent l’adoption d’alternatives sûres, propres et abordables à la voiture.

La région parisienne mène la révolution de l’e-mobilité

Des bus propres et innovants

La région parisienne est pionnière dans le recours à des bus fonctionnant à l’hydrogène. Les deux premiers ont été mis en service en région parisienne durant l’été 2019 sur la ligne 264 entre Jouy-en-Josas et Versailles-Chantiers (78) dans le cadre d’un projet pilote visant à tester le potentiel de ce type de véhicule.

La Région poursuit ainsi sa transition énergétique, qui vise une flotte de bus entièrement propre dans les zones denses d’ici 2025 (soit près de 5 000 bus) et dans le reste de la région d’ici 2029.

De nouvelles lignes de transit rapide en grande couronne - Grand Paris Express

Une ligne de métro entièrement automatisée est en cours de construction tout autour de Paris, offrant des options de transport durables dans des zones actuellement très axées sur les voitures. Baptisé Grand Paris Express, le projet comprend 200 kilomètres de nouvelles lignes (soit autant que le réseau de métro parisien actuel) et 68 nouvelles stations. Les nouvelles lignes sont construites selon sept principes environnementaux, visant à minimiser les impacts négatifs et à maximiser l’efficacité énergétique et l’efficacité des ressources aussi bien pendant la construction que pendant l’exploitation.  Ce vaste projet d’infrastructure permettra de mieux relier Paris à différents centres stratégiques de la région : centres urbains, centres d’affaires, aéroports internationaux et gares desservies par des trains à grande vitesse.

Avec des rames programmées toutes les 2 à 3 minutes, le projet offrira une alternative solide à la voiture, dans une volonté de densification « clean » de la métropole parisienne tout en inversant l’extension urbaine.

Nourrir la ville grâce aux technologies agricoles

Depuis peu en région parisienne, les fermes verticales, les potagers sur les toits et les fermes urbaines fleurissent. L’agriculture urbaine intervenait dans 60 % des projets lauréats de l’appel à projets urbains innovants lancé dans le cadre de la campagne « Inventons la Métropole du Grand Paris ».

Accueillir des fermes en ville passe d’abord par la mise en place d’espaces verts et d’habitats qui permettront à la biodiversité de s’épanouir. Les toits verts sont une solution efficace pour combattre les îlots de chaleur : ils permettent de remplacer des toitures noires et sèches par une nature verte, luxuriante et humide. Ils absorbent également jusqu’à 50 % des eaux pluviales, ce qui réduit la saturation des systèmes d’évacuation.

Aujourd’hui, la région parisienne compte 73 hectares d’agriculture urbaine et un écosystème d’entreprises AgriTech dynamique regroupant des start-ups innovantes qui façonnent l’avenir de nos villes.

Se baigner dans la Seine et la Marne

D’ici 2025, il sera possible de se baigner dans la Marne et la Seine. Entre 2022 et 2025, 24 lieux de baignade dans la Marne et dans la Seine ainsi que sur les canaux de Saint-Denis et de l’Ourcq devraient être accessibles au public. Tous ont été retenus après une première analyse de faisabilité technique afin de respecter le niveau de qualité requis par la législation européenne.

Les épreuves de triathlon et de natation en eau libre des Jeux olympiques de Paris 2024 se dérouleront dans la Seine. Les Jeux ont fait office de catalyseur s’agissant du développement de ces sites de natation, qui feront partie de l’héritage des JO dans la capitale.

DES RETOMBÉES SOCIALES POSITIVES

La région parisienne offre non seulement une grande qualité de vie à ses habitants, mais elle accueille et encourage le développement d’entreprises à impact social positif. La Région soutient l’intégration économique locale des entreprises et le développement d’un réseau d’accompagnement renforcé des plus démunis au travers de multiples initiatives. Elle a notamment fait de l’égalité femmes-hommes l’une de ses priorités, notamment à travers des opportunités d’entrepreneuriat. Par ailleurs, la Région a mis en place des initiatives visant à encourager les activités B2B au sein de l’écosystème local des entreprises à impact social.

Un haut degré d’intégration économique et sociale locale

La région parisienne s’engage à maintenir un lien fort de proximité avec les entreprises et encourage celles-ci à s’insérer en priorité dans l’économie locale. Nombre d’initiatives ont déjà été mises en place dans différentes communes, comme l’établissement d’une charte RSE ou encore l’accompagnement des entreprises dans la mise en œuvre d’achats responsables, l’accent étant mis sur le recours aux prestataires locaux. Les exigences auxquelles est subordonné l’octroi de subventions de grands projets sont également un moyen de promouvoir l’intégration économique locale.

Des services de conseil spécifiques sont également proposés aux entreprises pour les aider à s’intégrer socialement dans l’écosystème local, notamment en matière de recrutement et d’emploi. À ce titre, les entreprises participent à des projets conjoints avec des entreprises locales, des associations, des écoles, des universités, des institutions publiques, des habitants et d’autres acteurs et membres de la société locale.

Entrepreneuriat au féminin

La région parisienne s’est engagée à promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes dans ses politiques et programmes. À cette fin, une plateforme de consultation publique en ligne a été mise en place pour recueillir et hiérarchiser les propositions visant à promouvoir l’égalité des sexes dans l’emploi et la formation. En conséquence, la région a établi des politiques s’employant à améliorer l’accès des femmes à l’emploi et à promouvoir l’entrepreneuriat au féminin.

De nombreuses initiatives ont été mises en place, dont le prix Elles de France, lancé en 2018 pour valoriser l’action des Franciliennes remarquables en région parisienne. La région parisienne accueille également le siège du Women’s Forum for the Economy & Society (Forum des femmes pour l’économie et la société), une plateforme mondiale qui a pour objectif de faire entendre la voix et les visions des femmes tout en construisant une économie et une société plus inclusives.

En outre, un écosystème dynamique d’entrepreneuriat des femmes s’est tissé dans la région, avec des initiatives comme l’incubateur de start-ups Willa, qui aide les projets menés par des femmes. Premier réseau de « business angels » au féminin en Europe, Femmes Business Angels réunit près de 150 femmes qui investissent personnellement dans des start-ups à potentiel et les accompagnent afin de les aider à émerger et à se développer.

Développer une économie à impact positif

La France dispose de politiques spécifiques dédiées au secteur tertiaire et aux entreprises à impact social : c’est l’Économie Sociale et Solidaire. La région parisienne a élaboré sa propre approche de l’Économie Sociale et Solidaire qui représente 6,7 % des entreprises et 7,1 % des salariés de la région. Elle promeut et encourage les entreprises à traiter avec des entreprises à impact social, par le biais d’achats responsables.

Par exemple, la plateforme ESS 2024 a pour ambition de garantir que les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris soient durables, intégrés dans l’économie locale et bénéfiques pour les habitants. Le site aide les entreprises axées sur le changement social à saisir les opportunités liées aux JO de Paris et à devenir un acteur central de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques. Cette plateforme permet aux organisateurs et aux entreprises solidaires de créer des opportunités économiques et d’emploi, en particulier pour les communautés vulnérables. Elle facilite également l’intégration d’une organisation durable des Jeux, en tirant le meilleur parti possible de l’innovation et en apportant un changement social et environnemental positif dans la région.

Contactez-nous