Répondre au COVID-19 par des solutions durables

S’il est indéniable que la pandémie de COVID-19 nous a pris par surprise, il est important de noter que cette situation sans précédent a aussi suscité une foule de réponses innovantes. Chez Choose Paris Region, nous avons jugé important de faire le point sur les initiatives durables portées par plusieurs entreprises franciliennes. Ces initiatives vont de la peinture antibactérienne aux protections d’écran biocides en passant par les désinfectants et les sprays qui peuvent éliminer les germes les plus agressifs.

Tout d’abord, une carte de l’innovation contre le coronavirus a été créée par StartupBlink en collaboration avec Health Innovation Exchange, une initiative de l’ONUSIDA visant à exploiter le potentiel des innovations pour améliorer la santé de tous grâce aux classements des meilleurs sites innovants.

Une peinture tueuse de bactéries

La peinture se dote de propriétés bactéricides et, dépassant la simple dimension esthétique, remplit ainsi de multiples missions : éliminer les agents pathogènes dangereux sur les surfaces peintes, contribuer à la réduction des odeurs ou encore améliorer la qualité de l’air intérieur.

Dans ce contexte, MetalSkin a créé un matériau composite à visée antibactérienne destiné aux traitements de surface. Constitué d’un alliage de cuivre (minimum 92 %) et de liants polymères de haute qualité, il peut être appliqué sur n’importe quel matériau et transforme tout ou partie d’un objet (poignées de porte, mains courantes, barres d’appui, robinets et toutes les surfaces planes) en une surface antibactérienne hautement efficace et active. Des scientifiques américains ont récemment évalué la stabilité du virus Covid-19 sur différentes surfaces. L’étude montre que le virus a une durée de vie très courte sur le cuivre puisqu’il est éliminé en 4 heures, tandis qu’il peut vivre jusqu’à deux jours sur l’acier inoxydable.

Des films PET (polytéréphtalate d’éthylène) aux propriétés biocides

La startup ProtectEcran propose une solution de film transparent biocide pour tous les écrans personnels et professionnels : téléphones portables, tablettes, bornes publiques (cartes numériques, points d’achat, distributeurs automatiques de billets…), écrans de machines industrielles, interfaces de contrôle mobiles dans les restaurants, dans les voitures et avions, etc… Le caractère bactéricide est garanti et quasi immédiat pour les bactéries pathogènes les plus courantes comme E-Coli et Salmonella. Ce film est donc capable d’empêcher la colonisation bactérienne des surfaces. Des tests sont également prévus, après le confinement, pour étendre les garanties à d’autres virus tels que le Covid-19.

La désinfection des mains facilitée pour tous

La startup EverCleanHand a développé une solution automatisée de désinfection des mains. Le dispositif fonctionne comme un grand sèche-mains et ne nécessite aucune interaction physique. La start-up propose d’installer son terminal dans des zones très fréquentées, pour désinfecter vos mains en 7 secondes à l’aide d’un gel hydro-végétal développé par Salveco. Cette solution prévient le risque de contamination massive des mains par des bactéries et des virus, vecteur principal de nombreuses maladies infectieuses. Pour rappel, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 80 % des infections sont manuportées (transmises par les mains).

Désinfection de toutes les surfaces exposées à l’air

La startup suisse 99 Technologies (implantée en région parisienne depuis 2018 sous le nom Cleantech 99) a développé le concept « HyperDryMist ». Il s’agit d’un système de désinfection sans contact basé sur la micro-nébulisation d’une poudre de particules (mesurant moins d’un micron) alliant du peroxyde d’hydrogène et des co-formulants à base de cations d’argent.

Lorsque la brume sèche est pulvérisée, les agents actifs détruisent les bactéries et les virus avec un spectre d’action très large incluant le COVID-19,  sans aucun effet mouillant et avec une efficacité durable. Les domaines d’application comprennent les hôpitaux et toutes les activités industrielles telles que les produits pharmaceutiques, la production alimentaire, l’agriculture, le transport maritime et l’élimination des déchets. Cette solution peut également être utile dans toutes les entreprises où des contacts et des contaminations potentielles peuvent se produire telles que les hôtels, restaurants, supermarchés, transports publics et installations sportives et récréatives.

La start-up américaine Gilla Company a mis au point un produit assainissant et désinfectant capable d’éliminer les germes tels que le virus de la grippe, les staphylocoques et le SARM. Les tests préliminaires suggèrent que Gilla protège les surfaces traitées pendant une semaine ou plus (une assertion qui n’a pas encore été confirmée par des laboratoires indépendants et qui doit être examinée par l’EPA). Gilla intègre une formulation brevetée et respectueuse de l’environnement qui n’est utilisée par aucun autre produit assainissant ou désinfectant sur le marché. Le produit est en attente d’examen par l’EPA aux États-Unis pour valider sa capacité à lutter contre le coronavirus, et l’entreprise étudie les possibilités de commercialisation accélérée en Asie et en Europe.

 

À l’heure où les entreprises cherchent à comprendre ce que leur réserveront les mois à venir, beaucoup d’entre elles ont accéléré le développement de solutions et de produits qui s’avéreront utiles pour traverser cette crise et, au-delà, contribuer à un avenir plus durable.

 

Source : Actu-environnement.com